Passionné depuis son plus jeune âge par l’architecture, par le fait de concevoir le cadre de vie de l’Homme, Nicolas Viault s’est orienté tout naturellement vers l’architecture et l’architecture intérieure.

    Titulaire d’un Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués (D.S.A.A.) Architecture Intérieure et Environnement à l’E.N.S.A.A.M.A. Olivier de Serres (bac+4), avec mention bien, où il a choisi d’orienter son projet de diplôme sur la conception d’un centre pour le monde troglodytique, et ayant étudié deux ans en école d’architecture (E.N.S.A.P.L.V.), Nicolas Viault travaille dans plusieurs structures, afin de multiplier les expériences, les approches, où il prend part à des projets variés : habitations individuelles, logements collectifs, construction bois, hôtel de luxe (Cristal Elysée à Paris), podium et présentation des parfums et cosmétiques Chanel pour la collection hiver 2008, etc., avant de créer sa propre agence en avril 2012.

    A la fois pragmatique et créatif, ses projets sont continuellement menés avec une vision résolument contemporaine, mais toujours avec un réel souci d’orienter ses recherches sur le fonctionnement d’un lieu, la manière dont les utilisateurs vont vivre ce lieu, sur un plan tant fonctionnel qu’émotif (de l’ordre du ressenti), d’une part, et d’autre part, avec une approche environnementale importante : intégration à l’environnement existant, tant urbain que rural, le lien entre l’intérieur et l’extérieur, la place du végétal dans la conception d’un projet, celle des matériaux naturels, mais aussi l’approche d’un bâtiment en terme de conception énergétique.
    Attaché au patrimoine architectural et à l’histoire des lieux, ses interventions contemporaines sur le bâti ancien (ferme, bâtisse, château) ou plus moderne (usines), sont menées avec une attention particulière, et précédées par des réflexions propres à l’action sur l’existant ainsi que sur l’histoire et la mémoire des lieux.
    Dans un souci de recherche constante de la qualité, il aborde chaque projet, chaque demande, par une analyse rigoureuse, des réflexions à chaque fois différentes, ce qui confère à chaque projet une réponse unique, mais aussi des partis-pris forts, subtils, novateurs, apportant un véritable «plus» à chaque projet.

    Enfin, plusieurs voyages effectués à l’étranger (Argentine, Pérou, Bolivie, Chili, notamment) et sa très grande passion pour le monde troglodytique lui ont permis d’avoir d’autres ouvertures, de multiplier les approches, en plus de lui avoir apporté un enrichissement personnel important.                                    [1/4]