L’immeuble actuel date des années 1470 -1480. Les arcs en accolade des deux portes d’entrée datent de cette époque. Cependant, il a été remanié au 19ème siècle (façade à partir du 1er étage, circulations, cheminées) et rénové dans les années 1960. Le rez-de-chaussée comprend des vestiges d’une construction antérieure, érigée probablement autour des années 1300 : deux voûtes, dont l’une est située dans l’échoppe à bière (malheureusement dénaturée par un revêtement inapproprié) et l’autre dans le bar M (ex- pub du Loch Ness).

    D’après les archives, cet immeuble a appartenu à Jacques de Moulins, maître de la chambre aux deniers de Marie de Clèves (1426-1487, Mère de Louis XII) de mars 1467 à septembre 1482 (*) puis de Louis II, futur roi Louis XII de France, d’octobre 1483 à juin 1496 (*). (*fourchettes minimum attestées par des documents d'archives, cf. Elizabeth Gonzalez, Un Prince en son Hôtel : Les serviteurs des ducs d'Orléans au XVe siècle, Editions de la Sorbonne, 2004). Jacques de Moulins possédait également un hôtel particulier au 1, rue des Juifs, où il habitait probablement.
Auparavant, la cave et le bâtiment situé dessus dont il ne reste plus que deux voûtes, a appartenu à
Gilet l’Argentier, qui en a fait don aux chanoines de Saint-Sauveur en 1315. Ceux-ci sont mentionnés dans un parchemin de 1315 (voir ci-contre).

    Cet immeuble est appelé maison dite de la rouache de Gilet l’Argentier. A noter que le terme roiche signifiait autrefois une cave taillée dans le roc.
[4/4]